Eva, 46 ans, Tisseuse de lien

De fil en aiguille…

C’est dans le métro parisien qu’un monsieur tomba sur une besace perdue. Soucieux de la remettre à son propriétaire, il eut une idée : appeler le numéro du service client de la compagnie figurant sur son billet d'avion. Étonnant !

C’est ainsi qu’il contacta Eva. Tout ouïe, elle s’efforça malgré les aléas de remonter jusqu’au compte du propriétaire du billet. Ils découvrirent ensemble qu’il s’agissait d’une dame américaine. Eva s’enquit du numéro de portable du monsieur pour le recontacter une fois qu’elle aurait noué contact avec la dame. 

Quel ne fut pas son soulagement en apprenant que son sac était entre de bonnes mains !

Eva l’ayant rassurée de tout son cœur, elle se réjouit de mettre en relation sa cliente avec son « sauveur » qui se donnèrent rendez-vous dans une grande gare parisienne pour s’échanger le bien égaré.

Voilà comment Eva a remonté le fil jusqu’à sa cliente ! 

 

Michael, 24 ans, Personal shopper au grand cœur

Un sac nommé désir

A l’occasion de l’anniversaire de sa mère, la cliente avait envoyé un e-mail à Michael. Depuis des semaines, elle s’évertuait à chercher le sac à main idéal, en vain. Besace, seau, à bandoulière, pochette ? Quel modèle ? Anthracite, cobalt, grenat, argent ? Quelle couleur ?.... Voyant que sa cliente était perdue, Michael fixa un rendez-vous téléphonique dès le lendemain afin de la conseiller. Au cours de leur échange, il apprit que la maman de sa cliente était une modeuse aguerrie, fan absolue de la marque dont il était l’ambassadeur. La cliente voulait LE « it bag » pour sa maman… Il s’enquit de ses préférences, de ses activités quotidiennes pour cerner au mieux son besoin. Ils parcoururent ensemble les collections, Michael, avec passion, lui raconta le savoir-faire et l’inspiration qui se cachaient derrière chaque création qui interpellait sa cliente. Elle partagea son inquiétude de faire cet achat à l’aveugle, Michael la rassura et lui expliqua que son rôle était de l’aider à faire le choix parfait, plutôt que de la pousser à clore la vente. Il lui offrit de recueillir des photos : celles d’un collègue portant les sacs à l’épaule, celles provenant de la boutique afin d’apprécier l’intérieur des pièces choisies. Aussi, il créa un fichier avec des explications détaillées, incluant les photos, créant ainsi une expérience d’achat virtuelle et personnalisée pour sa cliente.

Elle l'appela le lendemain décidée, son choix était fait : un sac en cuir grainé bleu céleste. Michael en informa la boutique et effectua le suivi de la vente, demanda à ce que le cadeau soit empaqueté avec le plus grand soin. Une semaine plus tard, sa cliente rappela enchantée, juste pour remercier Michael. Lui dire combien elle avait apprécié son implication et son attention aux détails jusqu’à l’emballage cadeau… Il l’avait aidée à faire le cadeau le plus précieux qu’elle n’ai jamais fait.

Le Noël suivant, c’est la maman de sa cliente qui appela le service client de la maison de haute couture… Et elle demanda à parler à... Michael ! Pour, à son tour, offrir LE sac à main à sa fille… La boucle était bouclée !

Voilà comment Michael a comblé ses clientes sans faire de « fashion faux pas » !

Il dit oui à son client

Il dit non à son mécontentement

Il dit oui avec le cœur

Il dit non à la mauvaise humeur

Il est à l’écoute

On le questionne

Et tous les problèmes sont posés

Soudain le sourire s’entend

Et il efface tout :

Le ROC*, le manque de dispo

Les dates d’embargo,

Les retards, les déclassements

Et malgré les aléas logistiques

Et sous les contraintes techniques

Il apporte du Bonheur

A tous ses Frequents Flyers.

*service d’information et de report de réservation en cas de modifications affectant un vol (retard, annulation, changement d’itinéraire, etc.)

C’est au détour d’un tchat avec une cliente

Que nous fîmes cette découverte désopilante:

Elle habitait dans la rue où j’avais vécu à Sydney !

Nous partageâmes souvenirs et bons plans de la baie

 

Je lui demandais alors à ce sujet:

- Quel temps fait-il à Sydney?

- Grand soleil ;-) et à Paris?

- Nuages et pluie :-(

 

Cette sympathique rencontre ensoleilla ma journée

Une rencontre inopinée

Au carrefour de nos vies

Décidément, le monde est p’tit…

Julien, 25 ans, Détective aéroportuaire

Le cas de la passagère disparue

Aéroport de Paris Charles de Gaulle. Une passagère pour les Seychelles est portée disparue.

A l’enregistrement, aucune trace de la cliente.

Le mystère reste entier jusqu’à ce qu’elle contacte le service client. C’est Julien qui se charge de l’enquête. La passagère en question ne parle ni le français ni l’anglais… Qu’à cela ne tienne, Julien en fait son affaire s’adressant à elle dans son créole natal. La cliente est totalement perdue dans l’immensité de l’aéroport. Elle a manqué son vol et doit repartir dans les plus brefs délais.

Julien interroge la victime, relève des indices qui lui permettraient de découvrir où elle se trouve. Il faut qu’elle se présente au bon comptoir d’enregistrement sur le prochain vol en partance.

A situation exceptionnelle, méthodes exceptionnelles. Il prend sa cliente en filature ayant, au préalable, mis la main sur un plan de l’aéroport afin de s’enquérir du chemin à parcourir.

Il avertit le comptoir de la compagnie aérienne afin qu’une annonce soit passée, interpellation qui s’avère être vaine puisque incompréhensible pour la passagère… Ni une ni deux, Julien insiste pour que la passagère égarée soit escortée d’un terminal à l’autre.

Elémentaire mon cher Watson ! C’est ainsi que la cliente put regagner le terminal et s’enregistrer sur le bon vol. Elle ne manqua pas de faire savoir son émotion et sa gratitude envers ce conseiller d’exception qui, pour elle, sut sortir des sentiers battus.

Voilà comment Julien a mené son enquête afin de résoudre l’affaire de la passagère disparue.

Aurélie, 26 ans, Magicienne des airs

Un anniversaire extraordinaire

A l’aube de ses 8 ans, Luna est une petite fille rêveuse et très sage selon les dires de sa grand-mère.

Avec ses doigts de fée, Aurélie pianote sur son clavier. Au bout du fil, elle finalise la réservation et découvre que la fillette prendra l’avion le jour de son anniversaire ! Grand-mère ne tarit pas d’éloges au sujet de sa chère petite fille. Touchée par ses propos, Aurélie souhaite faire quelque chose d’extraordinaire pour la petite Luna…

En un tour de main, elle remue ciel et terre pour organiser une petite fête à bord ! Que la petite Luna vive un véritable conte de fées ! Elle contacte alors l’escale afin d’orchestrer les festivités.

Quelle ne fut pas la surprise de la fillette le jour J… Une pluie d’attentions, de cadeaux, un gâteau comme par magie ! Le papa, émerveillé, retrouva son âme d’enfant…

La petite fille, le père et la grand-mère, très attachés à l’Ile Maurice, furent enchantés : la magie mauricienne avait opéré ! Ils envoyèrent des photos de ce moment inoubliable : surprises, émotions et gâteau, pour son anniversaire, Luna a eu sa part de rêve…

Voilà comment Aurélie a eu plus d’un tour dans son sac pour les 8 ans de sa cliente ! 

Marie-Lu, 42 ans, Diva des émois  

Une heureuse improvisation

C’est par un beau jour de juin que le client appela Marie-Lu pour une réservation de billets à destination de Cancún. L’œil vif et attentif de Marie-Lu s’arrêta sur un détail, la date de naissance de son client : il fêtait ce jour-là ses 56 printemps !

La belle aubaine pour notre conseillère au grand cœur ! L’occasion rêvée de faire vivre à ce monsieur une expérience mémorable ! Elle finalisa donc sa réservation, et quand fut venue l’heure de la prise de congés, elle mit à contribution ses collègues de plateau pour chanter à son micro un « joyeux anniversaire » improvisé… Applaudissements et exclamations sincères. Son client n’en revenait pas de cet heureux élan. L’émotion ne tardât pas à se faire sentir ; des trémolos dans la voix, il remercia la joyeuse équipe. 

L’audacieuse et généreuse Marie-Lu, fidèle à elle-même, n’en resterait pas là ! Après cette parenthèse musicale, elle consulta son team leader afin de faire un « petit plus » pour son client. Ainsi, elle le rappela quelques minutes plus tard afin de lui faire, elle aussi, un cadeau : une poignée de points sur son compte fidélité… Le client fut bouleversé par ce geste inattendu… Aussi humble qu’il soit, c’est la démarche qui était grande et belle.  

Voilà comment Marie-Lu a chanté en chœur un joyeux anniversaire à son client !

Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne

Thomas partira. Vois-tu, il sait que les avions n’attendent pas

Il va par le périph’ quand soudain la tension le gagne:

Il ne peut être retenu plus longtemps où son vol il manquera…

Je reçois l’appel de Thomas les yeux fixés sur ses pensées,

Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit

Assurément à cet instant je me dédie pleinement à lui

Triste, il a manqué son vol de peu mais je tâche de le rassurer

Je sais l’or de sa carte

Et la myriade de miles qu’il a dépensés

Je m’assure que dans les meilleurs délais et conditions, il parte

Voilà Thomas apaisé, il sait que sur moi, il peut compter.

Moi, conseiller qui souris et qui donne

Et qui viens vers qui l’attend

Pourvu que l’atmosphère soit bonne

Et je serai content

Dans notre tour de Babel

Le langage du cœur se parle couramment

Pourvu que j’excelle

Et charme le client

Mon cœur dans l’ombre de sa réclamation

S’attache à lui faire entendre raison

Pourvu qu’il soit heureux

Et nous serons deux…

Martin, 37 ans, Assistant du Père Noël

La générosité n’a pas d’âge

Le petit Jules détenait un compte de fidélité aérienne bien pourvu mais les hivers passèrent sans voler et un beau matin sa maman vit ses points s’envoler ! Pfuit ! Du jour au lendemain, ils avaient expiré ! Le garçonnet nourrissait un joli projet : en faire don à une association caritative… une bien généreuse initiative !

Sur Facebook, c’est à quatre mains que Jules et sa maman écrivirent à Martin pour exposer la situation. A cette lecture, le cœur du conseiller s’emplit d’émotion ; il voulait en savoir plus sur ce petit garçon qui avait préféré donner ses points aux plus démunis plutôt que s’offrir un cadeau… Son compte n’était pas à jour. Martin s’appliqua à renseigner les champs manquants et ne put s’empêcher de partager sa profonde admiration pour Jules, pour « son altruisme qui fait plaisir à voir » et souhaita l’en féliciter et l’encourager en restituant la totalité des points à son prochain vol afin que Jules puisse « jouer au Père Noël » avant l’heure et faire son cadeau !

Voilà comment Martin a aidé à remplir la hotte du Père Noël avec son petit client ! 

 

Christina, 30 ans, Cultivatrice d'émotions

Le cœur d’artichaut

C’est le temps des cerises. Au bout de 5 ans d’une histoire d’amour sans nuage, l’amoureux décide de demander la main de sa bien-aimée. Il choisit une date marquée d’une pierre blanche : l’anniversaire de leur rencontre. Et une bague exceptionnelle pour accompagner sa demande. L’amoureux s’est pris le chou pour tout imaginer, tout organiser au cordeau.

Il passe commande de la bague rêvée sur la boutique en ligne, constate que la livraison prend du retard, il n’avait pas calculé les jours de week-end et tout risque de tomber à l’eau… C’est la fin des haricots ! Il en a gros sur la patate…

L’amoureux contacte Christina, qui, après vérification, lui confirme que la bague n’arrivera jamais à temps pour sa déclaration… Tous ces efforts pour des prunes ? Christina refuse que la journée de son client soit gâchée à cause d’une livraison ! Comme l’amoureux avait prévu de faire sa demande à Paris, elle contacte immédiatement la boutique sur place et prépare la venue éclair de son client, qui retrouva la banane !

Ce qui devait arriver arriva !  Le lundi suivant, le client, fraîchement fiancé, remercia chaleureusement sa conseillère qui, émue, devint rouge comme une pivoine !

Voilà comment Christina a été aux petits oignons pour son client !

Meena, 35 ans, Hôtesse de chic et choc

La parenthèse émouvante 

Meena est aux petits soins pour sa cliente. Au bout du fil, elle la sent fébrile. Elle demande une réservation pour se rendre au mariage de son fils. Elle serait accompagnée de son père ; son fils ayant insisté pour que son grand-père soit présent. Seulement voilà ; son papa a 95 ans et vient de se faire opérer des genoux. La cliente craint que ce voyage ne soit trop éprouvant et que son papa n’encaisse pas le choc. Soudain,  les larmes étouffées de la cliente, signe d’une profonde angoisse.

Meena est une chic fille. Elle entend le tourment de sa cliente. Elle prend son rôle à cœur. Celui d’accompagner, de rassurer, de sécuriser. Elle fait montre d’une grande attention, en toute sincérité. Elle conseille à sa cliente un service spécialisé dans l’assistance des personnes à mobilité réduite. La cliente évoque ses maintes demandes de surclassement pour offrir le meilleur à son papa, surtout que ce serait sans doute son dernier voyage. Meena vérifie les offres de surclassement, mais il n’y en a pas. L’émotion de sa cliente est si vive que c’est un choc pour Meena, un doux choc. Elle fait tout pour satisfaire sa cliente qui relève que l’intention est déjà très louable et la touche. Durant cet appel, celle-ci note que sa conseillère est enrhumée et lui recommande une infusion de thym et miel, Meena est en retour très émue. La cliente, pour conclure, demande a Meena son prénom et lui dit que c’est vraiment très joli… Une rencontre hors du temps. Naturellement, une connivence. Une attention de part et d’autre. Une jolie complicité partagée… De petits riens qui illuminent l’instant.

Voilà comment Meena a eu le chic pour créer un duo de choc avec sa cliente ! 

Juliana, 35 ans, Bagagiste du bonheur

La valise égarée

Le client fut fort dépourvu quand son bagage fut perdu : pas une seule trace de celui-ci, ni à l’escale ni à l’arrivée… Il appela le service client pour vider son sac, déverser son désarroi, sa détresse. Priant qu’on lui prête quelque attention ; qu’on lui trouve une solution !

Au bout du fil, c’est Juliana, qui l’accueillit à bras ouverts, le délestant de son fardeau. Elle l’écouta attentivement, déballa tout son pouvoir de réassurance, son empathie avec enthousiasme. Elle offrit le meilleur d’elle-même, sans compter. Elle eut pu donner le contact du service litige bagages mais se mettant à la place de son client, elle ne l’envisagea même pas. Néanmoins, le dossier - un sac de nœuds – était clos. À force de persévérance, elle le fit rouvrir et il fut géré avec grande efficacité. Assurément, le client désappointé fut ébloui par ce professionnalisme remarquable !

L’affaire était dans le sac !

Quelques jours plus tard, c’est un e-mail des plus chaleureux et reconnaissant qui gratifia Juliana. Le client avait tenu à la féliciter personnellement.

Voilà comment avec Juliana la contrariété de son client s’est fait la malle !  

De bon matin j'ai trouvé sur notre plateau

Un énorme paquet tout droit venu de Cotonou

C'est l'agence AF béninoise qui nous faisait ce cadeau:

Des ananas par dizaine nous faisant les yeux doux!

 

Irène avec qui nous œuvrons quotidiennement

Nous les envoyait en guise de remerciement

Ce très sympathique clin d‘œil béninois

Mit alors tout le service Help Desk en émoi!

 

En retour nous lui envoyions une photo de l'équipe

Ce n'était pas grand-chose mais c'était pour le principe

Les liens que nous tissons avec nos collègues de toutes parts

Chaque jour s'entretiennent... Et c'est tout un art!

 

Le conseiller ayant argumenté

Le manque de disponibilité

Se trouva fort dépourvu

Quand le litige fut venu

Pas un seul vol pour Rio

En business ou en éco

Il chercha quelque alternative

Pour contenter son client sur l’offensive

Lui priant de patienter

Quelques minutes pour trouver

Une solution qui le contenterait

« J’ai de la premium en juillet »

Lui dit-il sur un ton guilleret

« Puis-je vous réserver votre siège ?

Afin que vous voyagiez à votre aise »

Le conseiller s’en sort avec brio

Sans le moindre défaut

« Votre billet est émis à présent

Bon séjour sous le soleil carioca »

Dit-il à son client béat

« Je suis enchanté, ne vous déplaise »

« Enchanté, j’en suis fort aise !

Et bien ! Osons maintenant ! »

Histoire
2

Eva, 46 ans, Tisseuse de lien

Tweet
Citation
2

L’essence de l’humour est la sensibilité.

de Samuel Taylor Coleridge

Histoire
2

Hector, 27 ans, Chasseur de cadeaux chez BlueLink

Citation
13

La gentillesse est le langage qu’un sourd peut entendre et qu’un aveugle peut voir.

de Mark Twain

Histoire
6

Belinda, 26 ans, Fleuriste des airs chez BlueLink

Histoire
5

Grethel, 34 ans, Chargée de mission (secrète) chez BlueLink

Tweet
Histoire
0

Michael, 24 ans, Personal shopper au grand cœur

Poésie
4

On n’a jamais deux occasions de faire une première bonne impression

Histoire
5

Eduardo, 39 ans, Urgentiste conjugal chez BlueLink

Histoire
9

Anthony, 28 ans, Concepteur de surprises chez BlueLink

Histoire
2

Marc, 27 ans, Fabricant de sérénité chez BlueLink

Poésie
2

Une rencontre sympathique ensoleille la journée d’un conseiller… Le monde est petit !

Histoire
6

Julien, 25 ans, Détective aéroportuaire

Histoire
2

Aurélie, 26 ans, Magicienne des airs

Histoire
21

Marie-Lu, 42 ans, Diva des émois  

Histoire
19

Margaux, 24 ans, Sommelière du Sourire chez BlueLink

Citation
8

A quoi ça sert les émotions pour soi tout seul ?

de Anna Gavalda

Citation
7

Les émotions sont faites pour être partagées.

de Marc Levy

Histoire
4

 

Viyaleta, 25 ans, Créatrice de douceur chez BlueLink

Tweet
Poésie
1

Rendre service de tout son pouvoir, de toutes ses forces : demain dès l’aube…

Histoire
6

Allison, 21 ans, Fée d'escale chez BlueLink

Poésie
3

Qui parle sème, qui écoute récolte : moi, conseiller…

Histoire
3

Martin, 37 ans, Assistant du Père Noël

Tweet
Histoire
13

Francis, 47 ans, (Ange) gardien chez BlueLink

Histoire
2

Christina, 30 ans, Cultivatrice d'émotions

Citation
3

L’autre : argument irréfutable pour rester humain.

de Gérald Lescarbeault

Histoire
3

Meena, 35 ans, Hôtesse de chic et choc

Tweet
Histoire
4

Juliana, 35 ans, Bagagiste du bonheur

Poésie
1

Le fruit du travail est le plus doux des plaisirs : les ananas de Cotonou

Poésie
2

Il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines

Citation
8

La gentillesse est la noblesse de l’intelligence.

de Jacques Weber

En poursuivant votre navigation sur ce site‚ vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.